Cyberagora

De DOUBLE FILE
Aller à : navigation, rechercher


Bienvenue !

Ce site est un "BLIK !" : un outil de convivalité, de concertation et/ou d'information multiforme. Il ne vous demande aucune connaissance particulière, sauf un mot de passe pour accéder à ses parties et/ou services protégés.


Il vous est ouvert en écriture (textes, mises à jour, téléchargement de fichiers et d'images, etc. ) par l'intermédiaire de l'Aspi de Service auquel vous avez accès par simple mail

  • soit par un envoi privé direct au secrétariat : [1]
  • soit en concertation dans le cadre de la liste des membres (si vous êtes inscrit) du site : simplement envoyer un mail à [2].




Notes :

  • La conception du "BLIK" est explorée par Cybagora, un partenaire de l'Open-Labs Network un rève du grand "C" en65, maintenant surnommé par certains "la face cachée de l'internet". Les initiales rassemblées dans son accronyme sont celles de :
  • "B" pour blog
  • "L" pour liste de discussion
  • "I" pour wiki
  • "K" pour un kilo de libres services pouvant être ajoutés.
Son propos est la desserte de cyberagoras (libres espaces d'échanges et d'information) ouvertes.


  • Pour information : "blik" (en Hollandais et en Danois) veut dire :
  • "cannette" - là où l'on trinque les idées, les souvenirs et les informations
  • et "coup d'oeil" - le but en est bien un accès rapide, simple et stable à ce dont on a besoin.


Note technique


Pour l'instant Cybagora utilise des solutions standard basées sur les systèmes :

  • MediaWiki (de Wikipedia) avec lequel beaucoup sont familiers
  • et Mailman pour les listes de diffusion.

D'autres composants sont analysés et une architecture propre en phase avec les systèmes de base de données orientés Graphes et NoSQL sont étudiés. L'expérience de leur utilisation et la coopération des ingénieurs utilisant ces BLIKs sont les biens venus pour faire avancer ce modèle commun.

NB. Le concept de BLIK est en lien avec celui de "YIAM" et de "TIPI" pour la construction d'une cybernité participative protégée et centrée sur la personne comme l'a souhaité le Sommet Mondial sur la Société de l'Information (SMSI).